Historique de l’école

Ecole-St-Olivier_Karin-B_02

L’école a débuté sous le nom de Cours-de-Langues-Québec à Val-Bélair. Elle a été fondée par deux enseignantes allemandes, dont Karin Bersier, qui ont fait une maîtrise en Langues Modernes, qui inclut le français, l’anglais et l’allemand.

En 2010, l’école a déménagé sur la rue Saint-Olivier dans le beau quartier Saint-Jean-Baptiste au centre-ville de Québec. Une salle de classe a été aménagée dans la maison et le nombre d’étudiants a pris de l’ampleur au fil des années.

La clientèle est très diversifiée : des Québécois qui apprennent l’anglais ou l’allemand pour leur travail, pour un voyage ou simplement pour le plaisir ainsi que des personnes venues d’un peu partout pour s’installer au Québec et/ou pour apprendre le français.

À partir de janvier 2018 nous diversifions notre programme : Cours-de-Langues-Québec s’appelle désormais ÉCOLE SAINT-OLIVIER : En plus des cours de langues modernes vous pouvez maintenant y prendre des cours de photographie, de dessin et d’informatique. Nous sommes en ce moment en plein développement de cours sur d’autres sujets intéressants. À suivre…

 

Biographie de Karin Bersier

« Je suis née en juillet 1958 en Allemagne, à Waldshut, petite ville pittoresque près de la frontière suisse. Déjà à l’école secondaire les langues étrangères étaient mes sujets préférés. Très tôt j’ai fait des échanges avec des élèves venant de l’Angleterre et de la France. Après ma scolarité j’ai fait une maîtrise en langues modernes en anglais et en français.

Après mes études, je me suis installée en Suisse romande avec mon mari où nous avons  fondé une famille. C’est au bord du lac Léman, dans la région lausannoise où j’ai vécu pendant 20 ans, que j’ai pu perfectionner mon français en le parlant tous les jours. J’ai aussi complété mes études en faisant un baccalauréat en allemand afin de pouvoir l’enseigner comme langue étrangère.

Une fois que mes enfants ont atteint l’âge scolaire, j’ai commencé à enseigner d’abord à l’école secondaire et ensuite au CEPV (une école professionnelle qui correspond au CEGEP au Québec, spécialisée en photographie).  À cette période j’ai commencé à enseigner aux adultes de métiers variés et motivés de façons diverses dans l’apprentissage.

Quand j’ai immigré au Québec en 2006, j’ai trouvé mon premier emploi en janvier 2008 au CEGEP, Campus Notre-Dame de Foy à Saint-Augustin de Desmaures où j’ai enseigné l’anglais pendant quatre ans aux CÉGEPIENS de plusieurs orientations professionnelles : policiers, pompiers, sanitaires, étudiants en mode, étudiants en éducation de la petite enfance et étudiants en voie universitaire. C’est cette grande diversité de professions qui m’a amenée à varier beaucoup mes styles d’enseignement.

Lorsque j’ai fondé mon école privée en 2009, j’ai reçu des élèves d’âges, de professions et d’horizons différents. Cela exige beaucoup d’idées et de savoir s’adapter aux besoins de chaque élève mais c’est tellement enrichissant. C’est en rencontrant des personnes venant de partout que je me sens au cœur de ce qui est le Canada. »